Comment bien protéger le toit plat d’un bâtiment en hiver

Les toits plats sont non seulement une tendance très en vogue dans la conception des maisons modernes, mais ils sont aussi utilisés depuis longtemps sur les immeubles à logements.

Au-delà de leur image, les toits plats contribuent à accroître l’efficacité énergétique et nécessitent moins de matériaux de construction que les toits en pente. Mais dans les régions où les hivers sont enneigés, les toits plats doivent être surveillés de près.

En effet, les toits plats peuvent être plus sensibles aux fuites d’eau tout au long de l’hiver et du printemps. Ils peuvent même s’effondrer sous le poids d’une accumulation trop importante de neige et de glace.

Mais avec une planification et un entretien appropriés, vous pouvez garder votre toit plat et votre propriété en bon état tout au long de l’hiver. Dans ce texte, trouvez les conseils dont vous avez besoin pour vous assurer que votre toit ne sera pas victime de la neige, de la glace ou de dégâts des eaux cet hiver.

Déneigez régulièrement votre toiture plate

Lorsque vous avez un toit plat, il est important de déneiger après une tempête. Trop de neige peut entraîner de nombreux problèmes, comme des barrages de glace, des fuites d’eau dans votre maison et même un effondrement total ou partiel de votre toit.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise de procéder vous-même au déneigement de toit, soit parce que vous n’avez pas la forme, le temps ou les équipements pour le faire de manière efficace et sécuritaire, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels en la matière.

Inspectez votre toiture chaque année

Une inspection professionnelle est le moyen le plus efficace d’éviter les problèmes de toiture avant qu’ils ne surviennent.

Un inspecteur certifié recherchera les déchirures ou les dommages éventuels de votre membrane d’étanchéité et inspectera l’intégrité de la structure de votre toit. Assurez-vous que l’inspecteur vérifie également le bon fonctionnement de tous vos orifices de drainage.

Faites inspecter votre toiture au moins une fois par an pour repérer et prévenir les dommages avant qu’ils ne deviennent un problème plus grave.

Le meilleur moment pour inspecter votre toit est à la fin de l’été, avant que le temps ne change.

Imperméabilisez votre toiture

L’imperméabilisation est la première défense de votre toit contre les dommages causés par la pluie, la glace et la neige.

Les membranes imperméables, qui agissent comme une feuille étanche qui recouvre votre toit, durent généralement de 20 à 30 ans. Renseignez-vous auprès du vendeur de votre maison ou du constructeur pour savoir quand une membrane étanche a été installée et/ou remplacée.

Si votre membrane arrive dans les dernières années de sa vie utile, assurez-vous qu’elle est examinée de près lorsque vous ferez inspecter votre toit par des professionnels.

Isolez votre toiture

Avec un toit plat, vous ne disposez pas de l’espace de grenier offert par un toit en pente. Sans cet espace, la chaleur à l’intérieur de votre maison peut réchauffer votre toit, faisant fondre la neige qui s’est accumulée.

Lorsque l’eau de la neige fondue atteint les bords de votre toit, où il fait moins chaud, puis regèle, elle peut aussi former des barrages de glace.

L’isolation de votre toit empêchera la chaleur de votre maison de faire fondre la neige sur le toit.

Nettoyez les drains de votre toit

Si vos drains de toiture sont bouchés par des feuilles, des brindilles ou toute autre chose, ils ne pourront évacuer convenablement l’eau de pluie ou de la fonte des neiges. Cela peut se traduire par des infiltrations d’eau.

Avant l’arrivée de l’hiver, assurez-vous de nettoyer vos drains pour que la neige fondue et la glace puissent s’écouler tout au long de l’hiver et du printemps.

À la fin de l’automne, assurez-vous également de balayer l’ensemble de votre toit. Les feuilles qui se trouvent dans un coin du toit pourraient être soufflées dans les drains et les bloquer plus tard dans la saison.

Gardez l’oeil ouvert !

En conclusion, si vous gardez l’oeil ouvert et appliquez l’ensemble des conseils ci-dessus, les chances que vous passiez un hiver sans tracas et que vous retrouviez votre toiture plate en parfait état le printemps prochain sont excellentes.

Et n’oubliez-pas, travailler sur un toit plat peut parfois être risqué, surtout lorsqu’il est glacé ou enneigé. Alors, soyez toujours vigilant lorsque vous y accédez.

Vous Pouvez Aussi Comme

A propos de l'Auteur: Daniel

Je bosse depuis mes 20 ans dans le bâtiment. Je m'y connais donc très bien en construction/rénovation !