Rénovation énergétique : comment réduire ses dépenses en chauffage ?

Dans un logement, le chauffage constitue à lui seul les deux tiers de la consommation énergétique. Ceci se ressent logiquement sur les factures très élevées. Si vous souhaitez donc entreprendre des travaux de rénovation pour baisser vos dépenses énergétiques, vous devez accorder une attention particulière à votre chauffage afin de réaliser des économies. Pour vous y aider, nous vous donnons à la suite quelques astuces pour réduire vos dépenses en chauffage.

Opter pour une meilleure gestion du mode de chauffage


Le plus souvent, la surconsommation du chauffage est plus due à une mauvaise gestion qu’à une défaillance du système. Avant donc de penser à tout remplacer, revoyez d’abord votre contrôle sur le chauffage de votre maison. De même, pour réduire la consommation énergétique de votre maison, une rénovation globale peut se révéler nécessaire. Vous pourrez alors compter sur les aides de l’État pour financer les travaux. C’est notamment le cas de la prime rénov, un dispositif né après la fusion du Crédit d’impôt pour la Transition énergétique (CITE) avec l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH.

Pour une meilleure gestion de votre mode de chauffage, vous devez aussi tenir compte de la chaleur produite en termes de quantité, de durée et d’espace. Vous pourrez ainsi réduire les pertes de chaleur et baisser votre consommation énergétique. En bref, voici quelques gestes utiles à adopter au quotidien :

  • L’arrêt du chauffage : vous devez savoir baisser ou couper carrément votre chauffage lorsque vous devez sortir. Vous pouvez aussi activer le mode « hors gel » en hiver et régler la chaudière à une température comprise entre 50 °C et 60 °C ;
  • L’adaptation de la température : toutes les pièces ne présentent pas les mêmes besoins en chauffage, et au même moment. Par conséquent, vous devez adapter chaque cadre selon qu’il soit occupé ou non, et en fonction de l’heure (procurez-vous un thermostat associé à un programmateur pour régler plus facilement la température) ;
  • Le choix des radiateurs avec une gestion de chaleur : avec des radiateurs à panneaux rayonnants et à échangeurs thermiques, vous pourrez stocker de la chaleur produite, puis la redistribuer dans les pièces. Ceci vous permet de contrôler le chauffage et votre consommation d’énergie ;
  • L’isolation de l’espace derrière les radiateurs : ceci devient essentiel en cas de non-isolation des murs du logement. Cette alternative vous aidera à limiter la déperdition de chaleur et à réduire par la même occasion votre facture de chauffage. Il suffira par exemple de disposer des feuilles métalliques isolantes sur le mur derrière le radiateur.

Choisir le bon système de chauffage

Pour éviter de payer des factures énergétiques trop élevées, vous devez vous débarrasser des systèmes de chauffage trop gourmands. Profitez donc de la rénovation de votre logement pour installer de nouveaux équipements, plus performants et économiques. Aujourd’hui, la solution avec un meilleur rapport dépenses-efficacité demeure le poêle à granulé. Il s’agit d’un type de chauffage au bois, écologique et performant. De plus, il représente l’énergie de chauffage la moins chère.

Vous pouvez également vous tourner vers d’autres systèmes comme les chauffages au fioul, au gaz ou à l’électricité. Ils possèdent tous des atouts et vous permettront de baisser votre consommation d’énergie. Toutefois, le plus important reste de bien choisir votre chauffage, celui qui convient le mieux à vos besoins. Pour y arriver, voici quelques critères à considérer :

  • Tenir compte de la situation géographique : selon la localisation de votre logement, les conditions climatiques varieront. Vous devez donc trouver l’appareil le plus adapté ;
  • Les besoins : évaluez vos besoins afin de choisir le meilleur système. Si vous devez à la fois chauffer les pièces et produire de l’eau chaude, un modèle moderne et performant reste l’idéal ;
  • La surface à chauffer : selon l’espace disponible dans votre maison, le système de chauffage ne sera pas le même. De plus, la qualité de l’isolation demeure un critère essentiel ;
  • Le prix des appareils : si vous disposez du budget nécessaire, n’hésitez pas à acheter un système de chauffage plus cher, afin de réaliser d’importantes économies d’énergie. Mais investissez surtout sur un appareil performant ;
  • Les enjeux environnementaux : pour participer à la protection de la planète, misez sur des systèmes de chauffages écologiques et respectueux de l’environnement.

Assurer l’entretien des équipements de chauffage


Vous ne le savez sans doute pas : mais un mauvais fonctionnement de vos systèmes de chauffage peut entraîner de grosses dépenses énergétiques. Par conséquent, pour les réduire, vous devez réparer les appareils défectueux et les remplacer au besoin.

Cependant, la meilleure solution reste toujours la prévention. Pour profiter de vos systèmes de chauffage et éviter de consommer plus qu’il n’en faut, assurez régulièrement leur entretien. Ainsi, ils maintiendront un bon état de marche. Pour réaliser ces tâches, voici quelques astuces :

  • Purger les radiateurs à eau : vous devez prendre le soin de chasser l’air des tuyaux au moment de la mise en route ;
  • Retirez la poussière : enlevez les poussières sur les grilles des convecteurs de vos installations électriques ;
  • Entretien de la chaudière : contactez un professionnel pour une maintenance annuelle de votre système de chauffage par mesure de sécurité ;
  • Le remplacement des équipements : au moment opportun, n’hésitez pas à changer vos appareils pour adopter des modèles plus économiques.

Réaliser l’isolation du logement

Pour baisser vos dépenses énergétiques, vous devez aussi penser à l’isolation de votre maison. Ceci constitue une importante mesure qui vous permettra de réduire les pertes de chaleur et de renforcer l’enveloppe thermique du logement. Lors des travaux de rénovation, n’oubliez donc pas d’isoler les combles, les murs extérieurs, ainsi que les planchers, de véritables sources de fuites de chaleur. Pour finir, suivez les instructions ci-après :

  • Comblez les trous et fissures en équipant les seuils de porte d’un coupe-bise, d’un bourrelet ou de rideaux épais ;
  • Posez de doubles vitrages afin de minimiser la déperdition de chaleur et réduire la facture de chauffage ;
  • Isolez également les tuyaux de chauffage qui relient les radiateurs à la chaudière, avec des manchons souples en mousse ou en fibres minérales ;
  • Les nuits, prenez l’habitude de fermer les volets et de couvrir les fenêtres pour empêcher la chaleur de se dissiper.

Vous Pouvez Aussi Comme

A propos de l'Auteur: Daniel

Je bosse depuis mes 20 ans dans le bâtiment. Je m'y connais donc très bien en construction/rénovation !